Support design

La majorité des mines souterraines s’appuient sur les recommandations de soutènement du sol de la méthode norvégienne de creusement de tunnels pour les recommandations de conception préliminaire. C’est le cas lors des étapes de préfaisabilité et de faisabilité où le système Q est utilisé pour sélectionner les normes de support. Ceci est généralement accompagné d’une analyse numerique et de règles empiriques. Il s’ensuit qu’au fur et à mesure que la mine progresse, de plus en plus de données géomécaniques deviennent disponibles, y compris l’exposition des roches qui permettent une mise à jour des conditions du sol et une révision des recommandations. Au fur et à mesure que la mine se développe, les normes de soutènement du sol évoluent davantage. À tout moment, les systèmes de soutènement au sol mis en œuvre pour les différentes conditions du sol sont documentés et mis à jour dans le plan de gestion du contrôle du sol (GCMP) de la mine.
La distribution des valeurs Q est également tracée sur le diagramme de conception empirique du support NGI (2015), qui montre également les plages de « domaine » de soutien au sol qui sont indiquées pour la diffusion des données Q tracées. Le tableau de conception présenté est la dernière version du tableau de conception de support original de Grimstad et Barton (1993).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *